Anima Eterna


Nom : Anima Eterna
Ensemble / Orchestre
Belge
(1987 - )
Commentaire :
L’orchestre fondé par Jos van Immerseel en 1987 s’est initialement fait connaître par sa pratique des exécutions historiques : l’étude critique des partitions et l’utilisation d’instruments authentiques dans des orchestrations fidèles à l’époque.
Anima Eterna, qui a débuté comme petit ensemble baroque, peut faire valoir à présent le titre d’orchestre en résidence du nouveau Concertgebouw Bruges.
Anima Eterna est un orchestre qui fonctionne dans le cadre de projets, en s’attaquant cinq à six fois par an à un nouveau répertoire. Il s’ensuit un dialogue intense entre les musiciens et le directeur artistique. Rien ne va de soi, tout est matière à étude. Qu’y a-t-il exactement dans la partition ? Comment l’a entendue le compositeur à sa table de travail, dans sa tête ? Quelle est la distribution idéale de l’orchestre et à quelles conventions convient-il de se plier ? Quel était autrefois le son d’un basson ? Quel potentiel d’expression personnelle le morceau offre-t-il ? Tous les members de l’orchestre font cause commune pour mettre à nu les secrets du morceau de musique, chacun avec son savoir-faire, son instrument et sa relation personnelle avec la musique. Le fruit de ce travail de fond est magique. Graduellement, toute antinomie entre liberté artistique et nécessité historique s’estompe et Mozart obtient gain de cause : l’auditeur a l’impression d’entendre le compositeur lui-même.

Même la musique du dix-neuvième siècle, qui est moins souvent abordée sous l’angle historique que la musique baroque, renaît d’un souffle nouveau dans le laboratoire d’Anima Eterna. L’orchestre extrait des symphonies de Schubert et Beethoven des sons inédits et c’est pour l’auditeur un soulagement de laisser derrière lui les carcans d’un siècle de tradition d’exécution et d’entendre s’exprimer les œuvres du répertoire standard. L’orchestre a ainsi ouvert une voie ‘que l’on ne pourra plus ignorer à l’avenir, si l’on veut exécuter la musique du dix-neuvième siècle de manière crédible.’ (Herman Baeten, Schubert zonder bril, 1997, Alamire.)

Avec une nouvelle série de CDs avec le label français Zig-Zag Territoires Anima Eterna s’assure d’ores et déjà d’une place de choix dans la discothèque personnelle des mélomanes.

Liste des interprétations de Anima Eterna
CompositeurType d'oeuvreOeuvreClassificationPhoto
BEETHOVEN (van) Ludwig Musique de scène Egmont   Op. 84
BEETHOVEN (van) Ludwig Ouverture, Suite pour orchestre Coriolan Ouverture Op. 62
BEETHOVEN (van) Ludwig Ouverture, Suite pour orchestre Ruines d'Athènes (les) Ouverture   Op. 113
BEETHOVEN (van) Ludwig Symphonie Symphonie n° 3 "Eroica" Op. 55
DEVREESE Frédéric Ouverture, Suite pour orchestre Benvenuta  
FALLA (de) Manuel Ouverture, Suite pour orchestre Tricorne (le) - suite de ballet n° 2   G 59
GERSHWIN George Oeuvre orchestrale Américain à Paris (un)
STRAUSS Johann (Fils) Marche Marche égyptienne Op. 335
STRAUSS Johann (Fils) Oeuvre orchestrale Mouvement perpétuel - facétie musicale Op. 257
STRAUSS Johann (Fils) Opérette Chauve-souris (la)   RV 503
STRAUSS Johann (Fils) Opérette Baron Tzigane (le) [?] RV 511
STRAUSS Johann (Fils) Polka Tritsch-Tratsch Polka Op. 214
STRAUSS Johann (Fils) Polka Furioso-Polka QUASI Galopp Op. 260
STRAUSS Johann (Fils) Polka Eljen à Magyar Op. 332
STRAUSS Johann (Fils) Polka Au pas de charge Op. 348
STRAUSS Johann (Fils) Polka Nouvelle Pizzicato Polka Op. 449
STRAUSS Johann (Fils) Valse Beau Danube bleu (le) Op. 314
STRAUSS Johann (Fils) Valse Images de la Mer du Nord Op. 390
STRAUSS Johann (Fils) Valse Voix de printemps Op. 410
TCHAÏKOVSKI Piotr Ilyitch Sérénade, Serenata Sérénade pour cordes Op. 48