FALLA (de) Manuel


Nom : FALLA (de)
Prénom : Manuel
Nationalité : Espagnol
Date de naissance : 1876
Date de mort : 1946
Commentaire :

Cadix, 23 novembre 1876 / Alta Gracia, Argentine, 14 décembre 1946

Dans sa jeunesse, Manuel de Falla apprend le piano et la composition. Par la suite, il étudie au conservatoire de Madrid et compose quelques zarzuelas.

1905 Falla remporte un premier prix de piano et le Prix de la Real Academia de Bellas Artes de Madrid avec son opéra La Vie brève.

1907-1914 Le compositeur séjourne à Paris où il fréquente Debussy, Ravel, Dukas et Albéniz. Falla subit leurs influences sans toutefois abandonner son empreinte espagnole. Il publie en 1909, Quatre Pièces espagnoles, et Trois Mélodies sur des poèmes de Théophile Gautier.

1915-1919 Manuel de Falla retourne en Espagne où il fait représenter son ballet L'Amour sorcier (1915) ainsi que Nuits dans les jardins d'Espagne (1916). Le compositeur s'installe à Grenade où il achève son fameux ballet Le Tricorne (1919). Ces trois œuvres formeront la partie centrale de l'œuvre de Manuel de Falla.

1919 La bitonalité apparaît dans l'œuvre du compositeur avec la Fantasia betica pour piano.

1922 Les Tréteaux de Maître Pierre, opéra pour marionnettes et chanteurs, marque un tournant dans l'œuvre de Manuel de Falla tant dans sa structure harmonique que dans son orchestration.

1926 A la demande de la claveciniste Wanda Landowska, Falla écrit Le Concerto pour clavecin. Cette œuvre révèle une certaine parenté stylistique avec Domenico Scarlatti qui a vécu de nombreuses années en Espagne. Après ce Concerto, Falla ne livrera que quelques pages isolées avec notamment, en 1935, Le Tombeau de Dukas.

Suite à l'arrivée de Franco au pouvoir en 1939, le compositeur quitte l'Espagne pour l'Argentine où il vivra en solitaire jusqu'à sa mort dans la petite localité d'Alta Gracia.

Depuis 1928, les efforts du compositeur se portent sur sa grande cantate L'Atlantide, inspirée du poète catalan Verdaguer. A la mort de Falla, sa partition inachevée sera complétée par Ernesto Halffter, son ancien élève.

L'art du compositeur est enraciné dans les chants traditionnels espagnols et dans les plus pures traditions historiques de la musique espagnole. Tout au long de sa vie, Falla va tendre vers une écriture de plus en plus dépouillée. C'est cependant, dans L'Atlantide, que le compositeur réalise sa conception dernière de la musique, simplifiée à l'extrême.

Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Concerto G 71 Concerto pour clavecin
Lied, Chanson, Mélodie, Song G 40 Canciones populares españolas (7)
Musique de ballet G 68 El amor brujo (l'Amour sorcier)
Oeuvre orchestrale G 86 Homenajes (Hommages)
Oeuvre pour instrument solo & orchestre Nuits dans les jardins d'Espagne
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 68 b El amor brujo (l'Amour sorcier) pour piano
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 55 Fantasia Bètica
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 57 Homenaje 'Pour le tombeau de Claude Debussy'
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 83 Homenaje 'Pour le tombeau de Paul Dukas'
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 3 Nocturno pour piano
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 37 Pièces espagnoles (4) pour piano
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 13 Serenata Andaluza pour piano
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 53 b Tricorne (le) - 3 danses pour piano
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo G 15 Vals-Capricho
Oeuvre pour voix & orchestre G 67 Psyché
Opéra G 65 El Retablo de Maese Pedro
Opéra G 35 Vie brève (la)
Ouverture, Suite pour orchestre G 59 Tricorne (le) - suite de ballet n° 2