OZAWA Seiji


Nom : OZAWA
Prénom : Seiji

Chef d'orchestre
Japonais
(1935 - )

Commentaire :
Né en 1935 à Shen-Yang en Chine, de parents japonais, Seijo Ozawa a étudié la musique occidentale dès sa jeunesse. Il a suivit les cours d'Hideo Saito à l'Ecole de Musique Toho de Tokyo d'où il est sorti muni d'un premier prix en composition et en direction.

Avant de partir pour l'Europe, sur les conseils de son maître, il dirige dans son pays des concerts de l'Orchestre de la Radio et du Philharmonique du Japon.

En 1959, il remporte le premier prix du Concours de Besançon, l'année suivante il est invité par Charles Munch à diriger l'Orchestre Symphonique de Boston à Tanglewood. Il reçoit peu après une bourse qui lui permet d'étudier auprès d'Herbert von Karajan à Berlin.

En 1960, il remporte le Concours Mitropoulos à New-York : il attire l'attention de Leonard Bernstein qui l'invite à ses côtés pour une tournée au Japon avec l'Orchestre Philharmonique de New-York (1961). Sa carrière commence alors très vite : il est directeur musical du Festival de Ravinia (1964-68), de l'Orchestre Symphonique de Toronto ((1965-69), de l'Orchestre Symphonique de San Francisco (1970-76) et de l'Orchestre Symphonique de Boston (depuis 1974). Il fait ses débuts lyriques au Festival de Salzbourg en dirigeant Cosi fan tutte en 1969.

Malgré une carrière internationale très remplie, il conserve des attaches profondes avec son pays où il fonde le New Japan Philharmonic Orchestra qu'il dirige régulièrement.

Sa direction, souple et brillante, redonne aux éléments rythmiques leur place naturelle dans un raffinement de sonorités exemplaire. Doué d'une mémoire phénoménale, son répertoire est excessivement varié, et comporte de nombreuses partitions de compositeurs japonais qu'il fait connaître en Occident.

Au cours de ces dernières années, il a imposé dans le monde entier la Turangalîla-Symphonie de Messiaen, compositeur dont il a créé l'opéra Saint François d'Assise au Palais Garnier (1983).

En 1984, il fonde l'Orchestre International Saito Kinen qui réunit chaque été au Japon les principaux instrumentistes nippons appartenant aux orchestres occidentaux. En 1992, se déroule pour la première fois, autour de cet orchestre, le Festival de Saito dans la ville de Matsumoto, dans les montagnes japonaises.

Outre ses nombreux enregistrements avec l'Orchestre Symphonique de Boston, Seiji Ozawa a également enregistré avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin, l'Orchestre Philharmonique de Vienne, l'Orchestre Philharmonique de Londres, le Philharmonia de Londres, l'Orchestre Symphonique de Chicago, l'Orchestre National de France, l'Orchestre de Paris...Parmi ses enregistrements lyriques il y a Carmen de Bizet, Salomé de Strauss et Oedipus Rex de Stravinski, tous trois avec Jessye Norman, la Dame de Pique de Tchaikovski avec Mirella Freni, Elektra de Strauss avec Hildegard Behrens et les Contes d'Hoffmann d'Offenbach avec Placido Domingo et Edita Gruberova.

Liste des interprétations de OZAWA Seiji
CompositeurType d'oeuvreOeuvreClassificationPhoto
BERLIOZ Hector Opéra Benvenuto Cellini H 76a (Op. 23 )
DVORAK Antonin Concerto Concerto pour violoncelle Op. 104 (B 191)
FAURÉ Gabriel Duo Dolly Op. 56
FAURÉ Gabriel Lied, Chanson, Mélodie, Song Après un rêve Op. 7/1
FAURÉ Gabriel Lied, Chanson, Mélodie, Song Chanson de Mélisande Op. Posth
FAURÉ Gabriel Oeuvre orchestrale Pavane Op. 50
FAURÉ Gabriel Ouverture, Suite pour orchestre Péléas et Mélisande Op. 80
FAURÉ Gabriel Sonate, Sonata Elégie pour violoncelle & piano Op. 24
LISZT Franz Concerto Concerto pour piano n° 1 'Triangle' S 124
LISZT Franz Concerto Concerto pour piano n° 2 S 125
LISZT Franz Concerto Danse macabre (Totentanz) pour piano & orchestre S 126
TCHAÏKOVSKI Piotr Ilyitch Oeuvre pour instrument solo & orchestre Variations sur un thème rococo Op. 33