BANCHIERI Adriano


Nom : BANCHIERI
Prénom : Adriano
Nationalité : Italien
Date de naissance : 1568
Date de mort : 1634
Commentaire :
Né le 3 septembre 1568 à Bologne (Italie) - décéde en 1634 dans sa ville natale.

Compositeur, organiste, théoricien, moine olivétain et homme de lettres italien, il fut l'élève de Gioseffe Guami. A dix-neuf ans, Tommaso Banchieri entra dans l'ordre des moines olivétains et changea son prénom de baptême en Adriano. Il commença alors à jouer de l'orgue au monastère de San Michele in Bosco de Bologne, et devint ensuite organiste à Imola (1600-1604), Gubbio (1604-1605), Venise et Vérone. A partir de 1608 et jusqu'à sa mort, il résida au couvent de San Michele in Bosco. Fondateur de l'Accademia dei Floridi à Bologne, il fut en relation avec Claudio Monteverdi (qui lui rendit visite au monastère du Monte Oliveto), Giovanni Chiozzotto Croce, Orazio Vecchi, Girolamo Frescobaldi, et bien d'autres musiciens de son temps, sur lesquels il donne de précieuses informations dans ses Armoniche conclusioni del suono dell'organo.
Artiste éclectique, il se consacra à tous les genres, sacrés et profanes. Il cultiva plus particulièrement le madrigal dramatique et la comédie madrigalesque, suivant les traces d'Orazio Vecchi et donnant libre cours à son esprit humoristique et fantasque. Adriano Banchieri est probablement le premier à avoir utilisé le chiffrage de la basse continue (Concerti ecclesiastici, 1595), les indications forte et piano (motet Ego Domino, 1613), et il adopta systématiquement la barre de mesure dans sa signification moderne. Ses Concerti ecclesiastici qui sont le premier exemple de compositions vocales en partition, et non en parties séparées comme le voulait l'usage. Il se révéla également un écrivain talentueux, aussi bien en langue italienne qu'en dialecte : il écrivit une célèbre nouvelle, Cacasenno, suite de Bertoldo et de Bertoldino de Croce

Oeuvres sacrées :
- messes,
- motets, dont Ego Domino,
- Concerti ecclesiastici (1595).

Oeuvres profanes :
- Canzoni alla francese a 4 voci per sonar,
- 13 intermedi en forme madrigalesque, dont la Barca di Venetia per Padova (1605, rééd. 1623) et la Pazzia senile.

Oeuvres instrumentales :
- Moderna armonia pour orgue.

Traités :
- 14 ouvrages théoriques dont les Armoniche conclusioni del suono dell'organo.
Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Madrigal, Ballade Il Zabaione musicale
Musique de scène Op. 18 Festino nella sera del giovedì grasso avanti cena
Musique sacrée diverse Dixit Dominus