Amadeus Quartet


Nom : Amadeus Quartet
Quatuor
Anglais & Autrichien
(1947 - 1987)
Commentaire :
L'Amadeus Quartet fut fondé en 1947 par :
Norbert Brainin (1923 - 2005), 1er violon
Siegmund Nissel (1922 - ), 2nd violin
Peter Schidlof (1922 - 1987), alto
Martin Lovett (1927 - ), violoncelle

Leurs débuts eurent lieu le 13 juillet 1947 dans le Great Hall de Dartington Hall (Devon). Ils n’étaient connus à cette époque, sous le nom de Quatuor Brainin, que d’un petit groupe choisi d’admirateurs. Le bouche à oreille suscita une telle excitation lorsque, devenus le Quatuor Amadeus, ils firent leur entrée sur la scène londonienne, un samedi après-midi 10 janvier 1948 au Wigmore Hall, qu’il fallut refuser deux cents personnes. A posteriori, le processus les ayant réunis avait quelque chose d’inexorable et d’inévitable.
Trois jeunes et talentueux violonistes autrichiens – Norbert Brainin (1923-2005) et Siegmund Nissel (né en 1922), tous deux natifs de Vienne, ainsi que Hans Peter Schidlof (1922-1987), originaire de Mödling, en Basse-Autriche – étaient arrivés en Angleterre comme réfugiés ; internés par le gouvernement dans les premières années de la guerre, ils se retrouvèrent dans l’orbite d’un autre réfugié plus âgé qu’eux, le violoniste et pédagogue Max Rostal (1905-1991), né en Silésie. Ayant fait connaissance les uns avec les autres, très vite ils réalisèrent que la musique de chambre était ce qu’ils préféraient jouer. Mais trois violonistes, cela ne faisait pas un quatuor. Non seulement l’un d’entre eux devait passer à l’alto, mais il leur fallait aussi un violoncelliste. Ce fut Schidlof qui le premier rencontra Martin Lovett, né à Londres en 1927, lorsque tous deux s’étaient retrouvés dans le petit orchestre de Glyndebourne pour The Rape of Lucretia de Benjamin Britten. Sans doute était-il écrit dans le ciel que Lovett serait le quatrième homme – sa future épouse était une élève de Rostal, lui-même ayant bientôt intégré l’orchestre de chambre de ce dernier. Bien que de naissance anglaise, lui aussi appartenait en quelque sorte à cette même souche d’immigrants et il comprenait intuitivement ce qui les animait.

Si dans les premiers temps il arriva que Brainin et Schidlof intervertissent leurs rôles, chacun finit par trouver sa vraie place : Brainin comme leader inspiré de la formation, Schidlof comme altiste toujours plus aguerri. Doué d’un tempérament positif et équilibré, d’un esprit analytique et d’une excellente intonation, Nissel était tout indiqué pour occuper la position de second violon. Quant à Lovett, s’il avait initialement témoigné un respect presque craintif envers les autres, très vite il s’affirma sur la scène internationale tel l’un des meilleurs violoncellistes de quatuor.

Les quatre musiciens commencèrent à enregistrer à la fin des années 1940 (les lourds disques 78 tours en gomme-laque étaient alors la norme), puis furent engagés en 1951 par un label américain pour graver quelques nouveaux disques longue durée. Il en résulta que, lors de leur première tournée en Amérique du Nord, en 1953, on les connaissait déjà assez bien. Ils devinrent le quatuor à cordes le plus enregistré de l’histoire et nombre de mélomanes n’ayant pu les entendre en chair et en os finirent pourtant par les connaître intimement grâce au disque.

Après une magnifique carrière internationale et de nombreux enregistrements, le Quatuor Amadeus s'est dissous en 1987 à la disparition de Peter Schildhof

Liste des interprétations de Amadeus Quartet
CompositeurType d'oeuvreOeuvreClassificationPhoto
SCHUBERT Franz Quatuor Quatuor à cordes n° 12 "Quartettsatz" D 703
SCHUBERT Franz Quatuor Quatuor à cordes n° 14 "la Jeune Fille et la Mort" D 810
SCHUBERT Franz Quintette Quintette 'La Truite' (die Florelle) D 667 (Op. posth. 114)