ORGONASOVA Luba


Nom : ORGONASOVA
Prénom : Luba

Soprano
Slovaque

Commentaire :
Née le 22 janvier 1961 à Bratislava (Slovaquie)

Luba Orgonasova étudie le piano et le chant au Conservatoire et à l’Académie de musique de sa ville natale. Elle commence sa carrière en Allemagne, intègre le Volksoper de Vienne en 1988, puis fait ses débuts au Staatsoper de Vienne. En 1990, elle fait sa première apparition sur les planches du Festival de Salzbourg dans le rôle de Marcelline (Fidelio) sous la direction de Kurt Masur.

Après des débuts remarqués à l’Opéra de Paris où elle incarne Constance dans l’Enlèvement au Sérail en 1990, Luba Orgonasova est invitée à se produire dans les plus grandes maisons d’opéras et festivals, à Barcelone, Berlin, Chicago, Hambourg, Lisbonne, Londres, Madrid, Munich, Paris, Salzbourg, Vienne et Zurich. Elle chante la plupart des rôles de soprano lyrique et coloratur dans les opéras de Mozart et le répertoire italien (la Traviata, la Bohème), le bel canto (la Somnambule, les Puritains) et les opéras allemands du XIXe siècle (le Freischütz, Alfonso et Estrella). Son répertoire de concert s’étend de Bach à Poulenc.

Luba Orgonasova a travaillé et enregistré avec des chefs d’orchestres tels que Claudio Abbado, Pierre Boulez, Riccardo Chailly, John Eliot Gardiner, Nikolaus Harnoncourt, Mariss Jansons, Lorin Maazel, Riccardo Muti, Kent Nagano, Sir Roger Norrington, Sir Simon Rattle, Wolfgang Sawallisch, Franz Welser-Möst, et aux côtés de formations telles que les orchestres philharmoniques de Vienne et de Berlin, l’Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre Philharmonique de Londres, l’Orchestre National de France et l’Orchestre Philharmonique de la Scala de Milan.

Ses nombreux enregistrements – audio et vidéo – comprennent des opéras, de la musique sacrée et nombre d’œuvres de musique vocale pour formations diverses.

Liste des interprétations de ORGONASOVA Luba
CompositeurType d'oeuvreOeuvreClassificationPhoto
HAENDEL Georg Friedrich Opéra Rinaldo HWV 7a (1ère version)
RACHMANINOV Serge Poème symphonique Cloches (les) Op. 35
SCHUBERT Franz Messe Messe n° 5 (Missa Solemnis) D 678