RIMSKI-KORSAKOV Nikolaï


Nom : RIMSKI-KORSAKOV
Prénom : Nikolaï
Nationalité : Russe
Date de naissance : 1844
Date de mort : 1908
Commentaire :

Tikhvine 18 mars 1844 - Lioubensk 21 juin 1908

Rimski-Korsakov est l'un des grands maîtres de la musique russe, il a employé à la fois un langage purement russe et des schémas mélodiques orientaux colorés. Prodigieux orchestrateur, il a influencé toute une partie de l'école française (Ravel), et toute la jeune école musicale russe de Prokofiev à Chostakovitch.

1856-1862 Envoyé à l'Ecole des cadets de la flotte à Saint-Pétersbourg, il découvre le théâtre lyrique à travers Meyerbeer, Weber, Verdi, Rossini, Mozart (Don Giovanni) et surtout Glinka dont il ressent toute l'importance.

1860 Présenté à Balakirev, il se joint au groupe de ses jeunes disciples (Moussorgski, Borodine, Cui) qui vont constituer avec leur maître, le Groupe des Cinq. Mais promu au grade d'aspirant, il doit s'embarquer pour une croisière de trois ans autour du monde.

1865 Dès son retour, il s'installe à Saint-Pétersbourg où il est affecté au ministère de la marine, il termine sa Symphonie en mi bémol mineur que César Cui présente comme la première symphonie russe.

1871 Nommé professeur de composition au conservatoire de Saint-Pétersbourg, il s'impose de refaire ses études musicales sous la direction notamment de Tchaikovski

1873 Abandonne sa carrière navale, est nommé inspecteur des musiques de la Flotte

1874 Directeur des Concerts du Conservatoire libre

1876-1878 Se consacre à la collecte des chants populaires qui lui font découvrir les vieux rites païens, notamment du Dieu-Soleil, qui l'obsèderont dans ses œuvres lyriques.

1882 Se consacre à la révision des manuscrits de Moussorgski

1886-1890 Directeur des Concerts symphoniques russes à Saint-Pétersbourg

1889 Dirige deux grands concerts de musique russe au Trocadéro dans le cadre de l'Exposition universelle, prend contact avec les musiciens français et les courants musicaux nouveaux.

1900 Voyages à l'étranger

1905 Est relevé de ses fonctions au conservatoire pendant quelques mois, pour avoir apporté son soutien public aux étudiants rebelles.

1907 Dirige à Paris les 5 concerts historiques russes organisés par Diaghilev

PRINCIPALES OEUVRES
15 opéras dont La Pskovitaine (1868-72),
Snegourotchka (1881-82),
Sadko (1896-97),
La fiancée du tsar (1898-99),
La légende de la ville invisible de Kitège (1904-07),
le Coq d'or (1907-09),

des œuvres symphoniques :
Antar (1868),
capriccio espagnol (1887),
Schéhérazade (1888),
La Grande Pâque russe (1888),

deux symphonies, un concerto pour piano, de la musique de chambre, une centaine de mélodies et l'harmonisation de 150 chansons populaires russes.

Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Oeuvre orchestrale Vol du bourdon (le)
Oeuvre pour 2 pianos, à 4 mains, à 6 mains Berceuse (Paraphrases n° 5)
Oeuvre pour 2 pianos, à 4 mains, à 6 mains Carillon (Paraphrases n° 13)
Oeuvre pour 2 pianos, à 4 mains, à 6 mains Fughetta on B-A-C-H (Paraphrases n° 8)
Oeuvre pour 2 pianos, à 4 mains, à 6 mains Fugue grotesque (Paraphrases n° 15)
Oeuvre pour 2 pianos, à 4 mains, à 6 mains Menuetto (Paraphrases n° 10)
Oeuvre pour 2 pianos, à 4 mains, à 6 mains Tarentella (Paraphrases n° 9)
Oeuvre pour instrument solo & orchestre Op. 33 Fantaisie de concert sur deux thèmes russes
Opéra Jeune Fille de Pskov (la) [?]
Opéra Nuit de Mai (la) [?]
Ouverture, Suite pour orchestre Op. 57 Conte du tsar Saltan (le)
Poème symphonique Op. 5 Sadko
Poème symphonique Op. 35 Shéhérazade