MERULA Tarquinio


Nom : MERULA
Prénom : Tarquinio
Nationalité : Italien
Date de naissance : 1595 ?
Date de mort : 1665
Commentaire :
Né le 24 novembre 1594 / 1595 à Busseto (Crémone) — décédé le 10 décembre 1665 à Crémone.

Il fait sa confirmation en 1607 (vers 12 ans). On déduit de cette date celle de sa naissance.

Il est peut-être organiste à S. Bartolomeo, l'église des Frères-Carmélites. En 1614, il se marie avec Valeria Bordigalli. Le 22 octobre 1616 il signe un engagement de trois ans pour le poste d'organiste à l'église de l'Incoronata à Lodi. Il est reconduit le 8 février 1620, mais il n'est plus à Lodi à la fin de janvier 1621.

D'après une lettre d'Anton Neunhaber, il serait présent à Varsovie, certainement au poste d'organiste de l'église de la cour de Sigismund III, roi de Pologne, comme l'attetse un document de 1624.

De nouveau à Crémone, il est élu provisoirement le 18 février 1626, maître de chapelle pour le «Laudi della Madonna», institution musicale dédié à la Vierge, qui officie à la cathédrale les samedis et aux Vigiles des fêtes mariales. Il est appointé régulièrement à partir du 13 janvier 1627. En 1628 il est organiste de la collégiale S. Agata de Crémone.

Le 12 avril 1631, il signe un contrat de trois ans pour le poste de Maître de chapelle de S Maria Maggiore de Bergame en succession à Alessandro Grandi, décédé dans le courant de l'année 1630. Il réorganise la chapelle à laquelle appartient les premières années G. B. Buonamente. Il est démit le 29 décembre 1632 en raison d'un comportemet «indécent» envers plusieur élèves. Il est contré dans ses efforts juridiques pour recouvrer les salaires perdus, en raison d'une plainte de la direction de l'église pour conduite criminelle. Le 11 avril 1633, il fait ses excuses et renonce par écrit à la perception de ses salaires.

Il retourne de nouveau à Crémone, où bénéficiant d'accords antérieurs, il est rétabli maître de chapelle pour le «laudi de la Madona» le 19 août 1633. Il déplace ainsi G. B. Minzio qui assumait cette fonction. Suite à des demandes touchant son salaire et ses responsabilités jugées excessives, il est démit en 1635. On lui préfère Nicolò Corradino (1577-1646) qui officie jusqu'à sa mort.

Il semble être par éclipses auprès de l'archiprêtre de Seriate, puis on le retrouve en 1638 à Bergame, maître de chapelle de la cathédrale, jouxtant S Marie Maggiore. Des problèmes avec ses anciens employeurs de S Maria Maggiore les ont incités le 14 avril 1642 à interdire à leurs musiciens de jouer sous sa direction et de ce fait perturbant l'échange usuel des musiciens entre les deux églises.

En 1643 il est à Venise où il collabore avec Filiberto Laurenzi, Arcangelo Crivelli, Alessandro Leardini, Vincenzo Torri et Benedetto Ferrari à la partition de La Finta Savia un mélodrame de G. Strozzi.

En 1646 Nicolò Corradino décède laissant vacant le poste d'organiste et de maître de chapelle à la cathédrale de Crémone. Il obtient le poste avec le 25 août 1646 avec 110 ducas et 11 lires de rémunération.

Toujours en 1646 et en remplacement de Nicolò Corradino, il est nommé directeur de la musique de l'Accademia degli Animosi où se rencontre l'élite et qui se réunit dans la salle du Conseil du Palai Communal.

Il est membre de l'Academia Filomusa in Bologna. Il est gratifé de l'ordre des Chevaliers l'Éperon d'or.

En 1660, à l'occasion de la nomination du cardinal Pietro Vidoni à Crémone, il est remarqué pour sa messe à 5 voix et instruments.

Il est enterré dans l'église S. Lucia all'altare del S.S. Crocifisso à Crémone.

Catalogue des oeuvres
SUTKOWSKI A. (éd.), Tarquino. Merula : Opere complete (I/i). Brooklyn, 1974

- 1615 (op. 1), Il primo libro delle canzoni, a 4. Venezia 1615
- 1624 (op. 4), Il primo libro de madrigaletti, 3 voix et basse continue. Venezia 1624
- 1624 (op. 5) Il primo libro de madrigali concertati, 4–8 voix et basse continue. Venezia1624
- 1624 (op. 6), Il primo libro de motetti e sonate concertati, 2–5 voci. Venezia, 1624
- 1626 (op. 7) Satiro e Corisca dialogo musicale, 2 voix et basse continue. Venezia 1626
- 1628 (op. 8), Libro secondo de concerti spirituali con alcune sonate, 2–5 voci. Venezia, 1628
- 1631-1633 (op. 9), Il secondo libro delle canzoni da suonare, 3 instruments et basse continue. Venezia 1631 ; 1639 (seconde édition)
- 1633 (op. 10) Madrigali et altre musiche concertate a 1–5, libro secondo. Venezia 1633 ; 1635 (seconde édition), sous le titre : «Musiche concertate et altri madrigali, libro secondo»
- 1633-1637 (op. 11), Pegaso … salmi, motetti, suonate … 2–5 voci. libro terzo. Venezia vers 1633–1637 ; 1640 (seconde édition)
- 1637 (op. 12), 12 Canzoni overo sonate concertate per chiesa e camera, a 2–3, libro terzo. Venezia 1637
- 1638 (op. 13), Curtio precipitato et altri capricii, libro secondo, 1 voix. Venezia 1638
- 1639 (op. 15), Concerto … messi, salmi … concertati, 2–8, 12 voci et instruments. Venezia 1639
- 1640 (op. 16), 16 Arpa Davidica … salmi, et messe, a 4. Venezia 1640
- 1643, La finta savia, opéra sur un livret de G. Strozzi, Venice, 1643, collaboration avec Filiberto Laurenzi, Alessandro Leardini, Vincenzo Torri, Benedetto Ferrari
- 1649 (avant 1649 ; op. 14), Canzonette a 3 et 4. (perdu, mentionné dans un catalogue de Vincenti en 1649)
- 1651 (op. 17), Il quarto libro delle canzoni da suonare, a 2–3. Venezia 1651
- 1652 (op. 18), Il terzo libro delle salmi et messa concertati, a 3–4. Venezia 1652
- sd. Gaudeamus omnes, pour soprano, violon, basse continue [édité par W. Fuerlinger, Neuhausen-Stuttgart, v.1977)
- sd. Oeuvres pour clavier : Canzon, Capricio, Sonata cromatica, Toccata del secondo tono, Un cromatico overo Caricio primo tuono per li semituoni [édité par A. Curtis, dans «Monumenti diMusica Italiana» (1ère série) (1960)]
- sd. Plusieurs motets manuscrits conservée à Aachen, Stadtarchiv ; Bologna, , Biblioteca del Conservatorio (Liceo Musicale) ; Roma, Biblioteca dell Academia dei lincei e Corsinianni)
Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Lied, Chanson, Mélodie, Song Canzonetta spirituale Sopra alla nanna
Musique instrumentale diverse Op. 12 Canzoni overo sonate concertate per chiesa e camera, libro terzo
Musique sacrée diverse Laudate Pueri, con ritornelli