BRUCKNER Anton


Nom : BRUCKNER
Prénom : Anton
Nationalité : Autrichien
Date de naissance : 1824
Date de mort : 1896
Commentaire :

D'une famille de paysans et de musiciens , Bruckner apprit très jeune le violon, le chant et l'orgue. Parallèlement à des études d'instituteur, il étudie la composition à Linz, et commence à composer de la musique d'église (choeurs d'hommes et de modestes oeuvres d'église ), des danses et des chansons populaires.

En 1855, organiste à Linz, sa réputation n'est plus à faire mais il poursuit ses études musicales notamment avec le chef d'orchestre Otto Kitzler, partisan de la "musique future" (Berlioz ,Liszt et Wagner). Il subit aussi les influences plus classiques de Beethoven, Mendelssohn et Meyerbeer. C'est seulement à l'âge de quarante ans qu'il compose sa "Symphonie en fa mineur" (qu'il considèrera par la suite comme une œuvre d'école).

En 1865, il rencontre Wagner en assistant à la première de "Tristan et Isolde" : son admiration pour Wagner est telle, qu'il lui dédicace en 1873 sa "Symphonie n° 3". Il rencontrera également Liszt et Berlioz.

En 1868, il est nommé professeur au Conservatoire de Vienne, où il commence vraiment sa carrière de compositeur (Il y composera toutes ses symphonies, le "quintette à cordes" et le "Te Deum"). A cause de son orchestration, on l'a appelé le "Wagner de la symphonie", mais à l'opposé de celui-ci , Bruckner suit la tradition consacrée de la polyphonie allemande, et se consacre à la musique symphonique et chorale.

La personnalité de Bruckner est dominée par un profond sens religieux : il considère la musique comme l'apothéose de la symétrie, et construira ses Symphonies comme des cathédrales gothiques.

Les oeuvres de Bruckner posent des problèmes textuels nombreux et complexes. Il a souvent révisé ses partitions, et des versions contradictoires de ses symphonies ont été diffusées. La Fondation de la Société internationale Bruckner a permis d'entreprendre la publication des versions originales de ses manuscrits.

Après un début de carrière heureux (tournées d'orgue en France et en Angleterre), Bruckner se trouve pris dans la lutte des partisans de Brahms et ceux de la "musique future". Bruckner connaîtra le célébrité vers la fin de sa vie, mais sa condition restera toujours modeste (il vivra d'une pension octroyée par le gouvernement autrichien et quelques grands industriels).

Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Air / Aria WAB 30 Os Justi
Messe WAB 27 Messe n° 2 en mi mineur
Motet, Psaume, Litanie, Anthem WAB 11 Christus factus est
Motet, Psaume, Litanie, Anthem WAB 23 Locus iste
Motet, Psaume, Litanie, Anthem BAW 51 Vexilla regis prodeunt
Musique de chambre diverse Aequale n° 1 Aequale n° 1 pour 3 trombones
Musique de chambre diverse WAB 149 Aequale n° 2 pour 3 trombones
Musique sacrée diverse WAB 6 Ave Maria pour 7 voix
Symphonie WAB 107 Symphonie n° 7 "Lyrique"
Symphonie WAB 109 Symphonie n° 9 "Inachevée"
Symphonie WAB 103 Symphonie n° 3 "Wagner"
Symphonie WAB 104 Symphonie n° 4 "Romantique"
Symphonie WAB 105 Symphonie n° 5 "Tragique" (ou Pizzicato ou Eglise de la Foi)
Symphonie WAB 106 Symphonie n° 6 "Philosophique"
Symphonie WAB 108 Symphonie n° 8 "Apocalyptique"