HENZE Hans Werner


Nom : HENZE
Prénom : Hans Werner
Nationalité : Allemand
Date de naissance : 1926
Date de mort : inconnue
Commentaire :
Né le 1er juillet 1926 à Gütersloh (Westphalie, Allemande)
Hans Werner Henze suit de bonne heure des cours de piano, d'harmonie et de contrepoint. Il débute ses études musicales à la Staatsmusikschule de Braunschweig en 1942, puis travaille comme pianiste accompagnateur du Stadttheater de Bielefeld en 1945 avant de reprendre ses études à l'Institut de musique sacrée de Heidelberg où il est, de 1946 à 1948, l'étudiant de Wolfgang Fortner. De cette période de formation datent entre autres les Fünf Madrigale pour choeur et ensemble instrumental (1947).
Assistant aux premières académies musicales de Darmstadt dès 1946, il y rencontre deux ans plus tard René Leibowitz avec lequel il travaille intensivement (Appolo et Hyacinthus, 1949, d'après Trakl, pour clavecin, huit instruments solistes et voix d'alto, témoigne de cet enseignement du dodécaphonisme) et tente parallèlement de renouer des liens avec le théâtre : il collabore avec Heinz Hilpert au Deutsches Theater de Constance en 1948 et est directeur artistique ainsi que chef d'orchestre du Ballet du Staatstheater de Wiesbaden à partir de 1950.

Après des séjours à Berlin et Munich, et après avoir écrit plus de trente oeuvres d'une très grande diversité de styles et de genres (notamment l'opéra Boulevard Solitude) il choisit de s'installer en Italie en 1953 où il termine son opéra König Hirsch. Il assure des master-classes de composition au Mozarteum de Salzbourg de 1962 à 1967. Dans les années qui suivent le succès triomphal de Die Bassariden (créé en 1966 à Salzbourg) Henze s'oriente vers le marxisme et affichant ses sympathies pour le mouvement de 1968 en Allemagne. Il passe un an (1969-1970) à Cuba où il enseigne et fait des recherches (il y dirige sa Sixième symphonie en novembre 1969). Ce changement d'idéologie se traduit notamment par les nouveaux choix de poètes mis en musique : à Hölderlin, Kleist ou Trakl succèdent Enzensberger (socialiste allemand), Miguel Barnet (Cuba) et Gaston Salvatore (Chili).
Depuis cette époque, le compositeur a accumulé prix et distinctions en tant que compositeur et chef d'orchestre ; il fonde les Cantieri Internazionali d'Arte à Montepulciano en 1976, et se consacre à l'enseignement (cours de composition à Cologne en 1980, Londres en 1987), ou collabore avec diverses institutions (compositeur en résidence au Tanglewood Music Center en 1983 et 1988, à la Philharmonie de Berlin en 1991, etc.).
Hans Werner Henze dirige depuis 1988 la Biennale de Munich.


Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Oeuvre pour choeur et orchestre Chronique juive 'Jüdische Chronik' (IV.1&3)