CHOSTAKOVITCH Dimitri


Nom : CHOSTAKOVITCH
Prénom : Dimitri
Nationalité : Russe
Date de naissance : 1906
Date de mort : 1975
Commentaire :
Né à Saint-Petersbourg le 12 septembre 1906 — décédé à Moscou le 9 août 1975

Sa mère lui donne ses premières leçons de piano. En 1919, il est admis au Conservatoire de Leningrad où il étudie le piano avec Leonid Nicolaïev et la composition avec Maximilien Steinberg. Il achève la composition de sa première symphonie en 1925 qui est créée sous la direction de Bruno Walter à Berlin en 1927.

En 1927, il participe au concours Chopin de Varsovie où il est gratifié d'une mention honorable. Il compose ensuite de nombreuses musiques pour la scène et le cinéma.

En 1932, l'Union des Compositeur de l'Union Soviétique est créée. Il épouse Nina Varzar.

Il crée en 1934, son opéra Lady Macbeth du district de Mzensk qui est sévèrement critiqué par un article de la Pravda le 28 janvier 1936 après 180 représentations. Le 30 mai de la même année naît sa fille Galina.

En 1937 il enseigne au Conservatoire de Leningrad.

Le 10 mai 1938 son fils Maxime vient au monde. De 1939 à 1941 il est professeur de composition au Conservatoire de Leningrad.

Il est lauréat du Prix d'État en 1941. Le 5 mars 1942, sa symphonie Leningrad est créée à Kouïbychev par l'orchestre du Bolchoï sous la direction de Samuil Samossoud. Le 29 juin, elle est jouée à Londres sous la direction de Henry Wood. La partition voyage à travers le monde sous forme de microfilm et Toscanini dirige la symphonie à New York avec le NBC Symphony orchestra. Le parittion parvient à Leningrad encerclée. L'œuvre, symbolisant la résistance à l'envahisseur nazi y est jouée une première fois le 9 août. Chostakovitch est lauréat du Prix d'État en 1942 et reçoit le Prix Staline.

Il s'installe à Moscou en 1943, où il est professeur de composition jusqu'en 1948, il enseigne également de nouveau au conservatoire de Leningrad de 1945 à 1948. Il est lauréat du Prix d'État en 1946. En 1948, il est de nouveau l'objet d'attaques idéologiques.

En 1949, il est délégué à la Conférence mondiale de la paix aux États-Unis.

Lauréat du Prix d'État en 1950 et 1952. En 1954 il porte le titre d'Artiste du Peuple Soviétique et reçoit le Prix International Lénine. Il est de nouveau à Moscou en 1958 et reçoit la même année le Prix Lénine. En 1960 il est élu Premier secrétaire de l'Union des Compositeurs. Et en 1966, il est gratifié du titre de héros du travail socialiste.

Catalogue partiel des œuvres:

1919-1920, 8 préludes pour piano
1922, 3 Danses fantastiques pour piano ; suite pour 2 pianos
1923, Trio pour violon, violoncelle et piano
1924-1925, Première symphonie en fa mineur
1926, Sonate pour piano
1927, Aphorismes pour piano ; Seconde symphonie « Dédiée à la Révolution d'Octobre » ; Le Nez, opéra d'après Gogol
1927-1930, L'Age d'or, ballet
1929, 3e symphonie avec choeurs « 1er Mai »
1930-1932 (et 1962), Lady Macbeth du district de Misensk, opéra
1930-1931, l' Ecrou, ballet
1932-1933, 24 Préludes pour piano
1933, Premier concerto pour piano
1934, Sonate pour 2 pianos ; Suite pour orchestre de Jazz
1934-1935, Le Ruisseau clair, ballet
1935, Premier Quatuor à cordes (sur 10 au total)
1935-1936, 4e symphonie
1939, 6e symphonie en si mineur
1940, Quintette à cordes et piano
1941, 7e symphonie en do majeur (Leningrad)
1942, Sonate pour piano
1943, 8e symphonie en do mineur
1944, Trio pour violon, violoncelle et piano
1945, 9e symphonie en mi b majeur
1944-1945, 6 pièces enfantines pour piano
1944, Arrangements de chants populaires anglais et américains
1947-1948, Concerto pour violon ; Le chant de la patrie, pour choeur et orchestre
1948, Cycle pour choeur et piano
1949-1953, 4 Suites de ballet ; Le Chant des forêts, oratorio
1950-1951, 24 préludes et fugues pour piano
1951, Dix poèmes pour choeur à capella
1952, Le soleil luit sur notre patrie, cantate
1953, Concertino pour 2 pianos ; 10e symphonie en mi mineur
1954, Ouverture pour un festival
1956, Chants espagnols
1957, 11e symphonie en sol mineur « l'Année 1905 » ; 2e concerto pour piano ; arrangement de chants populaires russes
1958, Moscou, Tchériomouchki, comédie
1959, Concerto pour violoncelle
1960, Satires (Images du passé) pour voix
1961, 12e symphonie « l'Année 1917 » à la mémoire de Lénine
1962, 13e symphonie en si b mineur pour soli, choeur d'hommes et orchestre
1963, Ouverture sur des thèmes populaires russes et kirkhizes
1964, l'Exécution de Stephan Razine, poème pour soli, choeur et orchestre

Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Concerto Op. 35 Concerto pour piano n° 1
Concerto Op. 102 Concerto pour piano n° 2
Concerto Op. 107 Concerto pour violoncelle n° 1
Concerto Op. 126 Concerto pour violoncelle n° 2
Musique de film Op. 89 Inoubliable année 1919 (l')
Oeuvre orchestrale Op. 143a Poèmes (6) de Marina Tsvetaeva
Oeuvre orchestrale Op. 16 Tahiti Trot (Tea for two)
Oeuvre pour voix & orchestre Op. 79a Aus Jüdischer Volkspoesie
Ouverture, Suite pour orchestre Jazz Suite n° 1
Ouverture, Suite pour orchestre Jazz Suite n° 2
Quatuor Op. 101 Quatuor n° 6
Quatuor Op. 110 Quatuor n° 8
Quatuor Op. 122 Quatuor n° 11
Sonate, Sonata Op. 40 Sonate pour violoncelle & piano n° 2
Symphonie Op. 10 Symphonie n° 1
Symphonie Op. 20 Symphonie n° 3 'premier mai'
Symphonie Op. 43 Symphonie n° 4
Symphonie Op. 47 Symphonie n° 5
Symphonie Op. 54 Symphonie n° 6
Symphonie Op. 60 Symphonie n° 7 'Leningrad'
Symphonie Op. 65 Symphonie n° 8 'Stalingrad'
Symphonie Op. 70 Symphonie n° 9
Symphonie Op. 93 Symphonie n° 10
Symphonie Op. 103 Symphonie n° 11 "Année 1905"
Symphonie Op. 135 Symphonie n° 14
Symphonie Op. 141 Symphonie n° 15