GRAUN Carl Heinrich


Nom : GRAUN
Prénom : Carl Heinrich
Nationalité : Allemand
Date de naissance : 1704
Date de mort : 1759
Commentaire :
Né le 7 mai 1704 à Wahrenbrück (aujourd'hui Uebigau-Wahrenbrück - Allemagne) - décédé le 8 août 1759 à Berlin
Carl Heinrich Graun, compositeur et chanteur (ténor) allemand.

En 1713, Graun fréquenta la Kreuzschule de Dresden en compagnie de son frère Johann Gottlieb et se fera bientôt remarquer par la qualité exceptionnelle de sa voix. C'est dans cette école qu'il suivit ses premiers cours de chant, de clavecin et de violoncelle. Il étudia la composition musicale sous la direction du maître de chapelle Schmidt. En 1724, il fut appelé comme chanteur (ténor) à la cour de Braunschweig. En 1735, il fait ses débuts en même temps que son frère Johann Gottlieb Graun - également chef d'orchestre et compositeur - comme vice-maître de chapelle au service du Prince héritier de Prusse, qui deviendra le futur Frédéric II, dit Frédéric le Grand, roi de Prusse. Il composera et dirigera des cantates, dont le nombre est estimé à 50.

En 1740, après l'accession au trône de Frédéric le Grand, Graun est nommé maître de chapelle, puis envoyé en Italie avec pour mission de recruter des chanteurs et des chanteuses pour l'opéra italien que souhaite construire le souverain à Berlin. Le nouveau théâtre sera inauguré avec son opéra Cesare e Cleopatra, le 7 décembre 1742.

De retour à Berlin et rétabli dans ses fonctions de maître de chapelle, il se consacrera entièrement à la composition d'opéras correspondant parfaitement au goût du roi et du public de l'époque, ce qui fera bientôt de lui le maître incontesté des scènes lyriques berlinoises - ce qu'il restera jusqu'à sa mort. Le souverain contribuera aux opéras de Graun en écrivant lui-même le livret de l'opéra de Graun intitulé Montezuma.

Les œuvres de Graun constituaient alors le principal répertoire des programmes des opéras berlinois, à côté de celles de Johann Adolph Hasse

Outre sa fameuse passion (der Tod Jesu) et 28 opéras, Graun a laissé à la postérité un grand nombre de compositions religieuses, dont un Te deum, écrit en l'honneur de la victoire de Prague en 1756, ainsi que diverses compositions instrumentales.
Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Motet, Psaume, Litanie, Anthem GSV 48 Herr ich habe lieb die Staette deines Hauses
Motet, Psaume, Litanie, Anthem GSV 50 Lasset uns freuen und fröhlich sein
Motet, Psaume, Litanie, Anthem GSV 51 Machet die Tore weit
Opéra Cleopatra & Cesare [?]
Oratorio, Passion Oratorio de Noël
Sonate, Sonata Sonate pour flûte & b.c.
Te Deum Te Deum