SCHUMANN Robert


Nom : SCHUMANN
Prénom : Robert
Nationalité : Allemand
Date de naissance : 1810
Date de mort : 1856
Commentaire :

Dernier né d'une famille de cinq enfants d'un libraire saxon et d'une mère pianiste, il commence à prendre des leçons de piano à l'âge de dix ans.

En 1826, deux événements le bouleversent profondément : sa sœur Emilie se suicide, et son père meurt. En 1828, il entre à l'université de Leipzig pour y étudier le droit mais sans grand enthousiasme. Sa rencontre chez des amis avec Friedrich Wieck, remarquable pédagogue est déterminante ; il travaille avec lui le piano, et découvre l'œuvre de J.-S.Bach. En 1829, il se rend à Heidelberg, pour se consacrer sérieusement à ses études musicales, et à l'automne 1830, malgré les réticences de sa mère, il devient l'hôte de Wieck et se consacre à sa carrière de virtuose.

A l'automne 1831, il publie son opus 1 : Les Variations Abegg, et aborde ainsi le métier de compositeur. C'est alors que survient un incident terrible qui mit fin à sa carrière de virtuose : Schumann, pour parfaire sa technique pianistique imagine un appareil destiné à immobiliser pendant les exercices, le quatrième doigt de la main droite : le résultat fut désastreux, car vers juin 1832, la paralysie des tendons se déclare et met fin à sa carrière.

Apparaissent dès 1832 ses premières oeuvres pour piano et ses écrits de critique musical (en décembre 1831, il publie son premier article sur Chopin, où il loue son génie). En avril 1834, il crée la Neue Leipziger Zeitschrift für Musik, symbole de la lutte des Compagnons de David contre les Philistins de l'art, dénoncés comme pédants, timorés et conservateurs.

Automne 1833, la mort de son frère Julius et de sa belle-sœur lui causent une grave dépression nerveuse. Il rencontre chez Wieck Ernestine von Fricken, avec qui il se fiance, et pour qui il compose le Carnaval op.9, et les Etudes Symphoniques op.13, mais il se rend vite compte que son véritable amour va vers Clara Wieck que son père a destiné à une brillante carrière pianistique.

Le 4 février 1936, sa mère meurt, et il s'attache encore plus passionnément à Clara qu'il demande en mariage. Violente opposition de Wieck, qui engendra un long conflit très pénible pour Schumann qui se réfugie dans la composition pour piano (Fantaisie, scènes d'enfants, Kreisleriana...). Le 12 septembre 1840, fut finalement célébré le mariage de Clara et Robert à Schönfeld, Clara ayant usé de ses droits légaux pour faire plier son père. Ils auront huit enfants. 1840 est aussi l'année où il se révèle comme l'un des grands maîtres du Lied romantique.

Après son mariage, Schumann connut la période la plus heureuse de sa vie : il se remet à l'orchestration ; la musique de chambre est à l'honneur, et en 1843 il est nommé professeur de piano, composition et déchiffrage au Conservatoire de Leipzig. En 1844, le couple entreprend une tournée de concerts en Russie. En 1847, il prend la direction de la " Liedertafel ", et fonde l'année d'après à Dresde le " Chorgesang-Verein ". Surnommée l'année féconde, 1849 verra l'éclosion de Lieder, d'oeuvres pour piano, du Requiem pour Mignon, de plusieurs scènes de Faust...En 1850, il devient directeur de la musique à Düsseldorf, mais son état perturbé commence à se manifester de façon si alarmante qu'il est contraint de démissionner.

Dès cette époque, Schumann semble conscient du peu de temps qu'il lui reste pour créer, d'où une grande frénésie à écrire. Vers 1853, une amitié nouvelle vient adoucir ces mois douloureux, avec Brahms, dont il devine le génie, et qui lui vouera une affection et un dévouement sans bornes.

Alors il se tourne vers le piano, et écrit les Chants de l'aube, op. 133 en 1854, avant de se tenter de suicider. Il est interné à Endenich cette même année, où il mourra le 29 juillet 1854 dans d'atroces souffrances physiques et morales.

Il fut un " romantique " au plein sens du terme : recherche au sein de l'univers de l'harmonie des choses et des êtres, à travers leur vie cachée (d'où l'immense part réservée au rêve, à la fantaisie, à la vie profonde de la nature, à l'enfance), recherche de la profondeur du double. D'où le langage, la forme de la création Schumanienne, mouvante, révélatrice de l'indicible, du caché et de l'inconscient. Sa folie semble dès lors bien née de cette constante hypertension, de cette double aspiration à saisir le quotidien et l'inexprimable.

Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Concerto Op. 54 Concerto pour piano
Concerto Op. 129 Concerto pour violoncelle
Concerto Op. 92 Konzertstück pour piano & orchestre
Duo Op. 94 Romances (3) pour violon & piano
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/12 Alte Laute
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 98a/8 An die Türen will ich schleichen
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 6 Auf das Trinkglas eines verstorbenen Freundes
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 77/5 Aufträge: Nicht so schnelle
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 48 Dichterliebe
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 4 Erstes Grün
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 9 Frage
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 42 Frauenliebe und -leben
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 25/ 2 Freisinn
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 36 Gedichte (6)
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 90 Gedichte (6) & Requiem
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 31 Gesänge (3)
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 96 Lieder und Gesange IV
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 79 Lieder-Album für die Jugend
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 39 Liederkreis
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 25/ 7 Lotusblume (die)
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 1 Lust der Sturmnacht:
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 25/ 3 Nussbaum (der)
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 64 Romanzen & Balladen
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 5 Sehnsucht nach der Waldgegend
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 98a/7 Singet nicht in Trauertönen
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 8 Stille Liebe
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/10 Stille Tränen
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 2 Stirb, Lieb' und Freud' !
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 3 Wanderlied
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/ 7 Wanderung
Lied, Chanson, Mélodie, Song Op. 35/11 Wer machte dich so krank?
Messe Op. 147 Missa Sacra
Musique de chambre diverse Op. 70 Adagio & Allegro pour cor (ou violoncelle) et piano
Musique de chambre diverse Op. 73 Fantasiestücke pour violoncelle & piano
Musique de chambre diverse Op. 113 Märchenblider
Musique de chambre diverse Op. 102 Pièces "im Volkston" (5) pour piano & violoncelle
Musique de scène Op. 115 Manfred
Oeuvre pour orgue Op. 56/1 Étude n° 1, en forme de canon, pour orgue (Pedal-Flugel)
Oeuvre pour orgue Op. 56/2 Étude n° 2, en forme de canon, pour orgue (Pedal-Flugel)
Oeuvre pour orgue Op. 56/3 Étude n° 3, en forme de canon, pour orgue (Pedal-Flugel)
Oeuvre pour orgue Op. 56/4 Étude n° 4, en forme de canon, pour orgue (Pedal-Flugel)
Oeuvre pour orgue Op. 56/5 Étude n° 5, en forme de canon, pour orgue (Pedal-Flugel)
Oeuvre pour orgue Op. 56/6 Étude n° 6, en forme de canon, pour orgue (Pedal-Flugel)
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 9 Carnaval
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 6 Davidsbündlertänze
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo WoO 6 Etudes symphoniques posthumes en forme de variations
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 13 Etudes symphoniques pour piano
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 12 Fantasiestücke
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 20 Humoreske
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 16 Kreislerania (8 fantaisies)
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 21 Noveletten
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 2 Papillons
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 15 Scènes d'enfants
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo Op. 82 Scènes de la forêt (Waldszenen)
Oratorio, Passion WoO 3 Scènes du Faust de Goethe
Quatuor Op. 41/1 Quatuor à Cordes n° 1
Quatuor Op. 41/2 Quatuor à Cordes n° 2
Quatuor Op. 41/3 Quatuor à Cordes n° 3
Quatuor Op. 47 Quatuor pour piano & cordes
Quintette Op. 44 Quintette pour piano & cordes
Requiem Op. 98B Requiem pour Mignon
Sonate, Sonata Op. 105 Sonate pour violon & piano n° 1
Sonate, Sonata Op. 121 Sonate pour violon & piano n° 2
Symphonie Op. 38 Symphonie n° 1 "le printemps"
Symphonie Op. 61 Symphonie n° 2
Symphonie Op. 97 Symphonie n° 3 "Rhénane"
Symphonie Op. 120 Symphonie n° 4
Trio Op. 88 Fantasiestücke pour piano, violon & violoncelle
Trio Op. 63 Trio avec piano n° 1
Trio Op. 80 Trio avec piano n° 2