MACQUE (de) Giovanni


Nom : MACQUE (de)
Prénom : Giovanni
Nationalité : Franco-flamand
Date de naissance : 1550 ?
Date de mort : 1614
Commentaire :
Né à Valenciennes vers 1550 — décédé à Naples en septembre 1614.

Compositeur franco-flamand Jean ou Giovanni de Macque est, en 1563, chanteur à la Chapelle impériale de Vienne. Mais en décembre sa voix mue et il est renvoyé l'année suivante. Il part pour l'Italie en 1566 où il est, selon ses dires, élève de Philippe de Monte.

Vers 1568 il est organiste de Saint-Louis-des-Français à Rome. En 1574, Gardano édite à Venise deux de ses madrigaux. En 1576 paraît Il primo libro di madrigali a sei voci.
Il rencontre chez le comte Scipione Gonzaga Luca Marenzio, Palestrina et d'autres musiciens qui sont actifs à la Virtuosa Compagnia dei Musicisti (qui reçoit l'approbation du pape Grégoire XIII en 1585), animée par Marenzio. Il semble jouer un rôle important dans ce cercle d'avant-garde.
Vers 1586 à Naples, il entre au service de Fabrizio Gesualdo da Venosa, le père du compositeur. Il fréquente son académie où il rencontre des poètes, des théoriciens et des philosophes.

Vers 1589 il rencontre Giovanni Giovenale Ancina (1545-1604), qui le pousse, dans le cadre de la contre-réforme à composer de la musique religieuse. Il ne compose plus de madrigal jusqu'en 1597

En mai 1590 il est nommé second organiste de S.Annunziata et participe à la publication des Canzoni spirituali de S. Verovio. En 1592 il épouse Isabella Tonto.

En 1596 il publie des motets de 5 à 6 voix dédicacés au cardinal F. M. Taurusio. En 1599 il est maître de chapelle du vice-roi en remplacement de Barthélemy Roy.

Parmi ses nombreux élèves il a Giovanni Maria Trabaci, Francesco Lambardi, Asciano Mayone, Giona Domenicao Montella, Luigi Rossi, Andrea Falconieri.

Outre ses nombreux madrigaux, Giovanni de Macque a été un compositeur très prolifique : canzonas, ricercars, capriccios ainsi que de nombreuses pièces pour orgue. Une bonne partie de ses oeuvres comportent de nombreuses innovations se rapprochant de la musique vocale de Gesualdo (Consonanze stravaganti).

Macque a également composé des musiques sacrées, dont un livre de motets pour 5 à 8 voix, des litanies, laudi spirituali et des motets contrafacta
Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Musique de chambre diverse Seconda Stravaganza a 4
Oeuvre pour piano, clavecin, clavier solo W 67 Gaillardes (2)