HELFER (d') Charles


Nom : HELFER (d')
Prénom : Charles
Nationalité : français
Date de naissance : inconnue
Date de mort : inconnue
Commentaire :
La vie de Charles d’Helfer, comme celle de nombreux maîtres de chapelle du 17ème siècle, nous est connue de façon lacunaire. Ses dates et lieu de naissance nous sont pour le moment inconnus. Le premier témoignage que nous avons de ce musicien nous vient du fichier Laborde de la Bibliothèque nationale de France. D’Helfer est témoin au mariage de Jeanne Delfer, sa sœur, le 27 Janvier 1648. En 1651, d’Helfer est cité dans un acte du Parlement ayant trait à l’attribution de la chapelle Saint Jean-Baptiste de la cathédrale de Soissons. Le 9 mai 1652, toujours dans cette ville, il présente sa démission de la chapelle Saint-Sébastien. Elle est reçue par Me Lombard, notaire apostolique. Un arrêt du Parlement de Paris daté du 12 septembre 1653 le confirme encore dans la possession d’une des douze chapelles de la ville. Entre 1651 et 1653, son nom apparaît dans une série d’actes juridiques concernant les privilèges liés à sa fonction.

De 1658 à la fin 1659, il remplace André Péchon comme maître des enfants de chœur de Saint-Germain-l’Auxerrois. Il est présenté par un de ses futurs collègues, Jean Poirier. Le chapitre se dit bien renseigné sur ses capacités et ses bonnes mœurs. Il retourne ensuite certainement à Soissons. Son testament est daté du 6 septembre 1661 il est probalement décédé quelques mois plus tard.

Charles d’Helfer a, entre autres, composé des messes, sa Missa pro defunctis fut jouée lors des obsèques de Louis XV. Il composera également l'Oraison Funebre de Charles III de Lorraine
Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Requiem Requiem