MARENZIO Luca


Nom : MARENZIO
Prénom : Luca
Nationalité : Italien
Date de naissance : 1553
Date de mort : 1599
Commentaire :
Coccaglio, près de Brescia (1553) - Rome (22 août 1599)

On ne sait rien de la jeunesse de Luca Marenzio. Il étudia certainement à Brescia avec Giovanni Contino, puis à Rome, mais on ignore avec qui. Ses maîtres spirituels furent probablement Marc' Antonio Ingegneri et Andrea Gabrieli. De 1579 à 1586, il fut au service du cardinal Louis d'Este, frère du duc de Ferrare, à Modène. Il accompagna probablement le cardinal dans ses nombreux voyages à Ferrare. De 1588 à 1590, à Florence, il fréquenta les musiciens de la camerata Bardi et composa un intermedio pour le mariage de Ferdinand de Médicis avec Christine de Lorraine. Cette pièce fut éditée par Cristoforo Malvezzi avec celles Giovanni de Bardi, Emilio de' Cavalieri, Diorisio Isorelli et Jacopo Peri composées pour la même circonstance. Il résida ensuite plusieurs années à Rome, d'abord au service de Virginio Orsoni (1590-1592), puis à celui du cardinal Aldobrandini (1593-1595), avant de passer trois ans à la cour de Pologne (1595-1598). Dans cette ville, il fréquenta la Vertuosa compagnia dei musici romani, groupe fondé par Giovanni Pierluigi da Palestrina et comprenant entre autres Giovanni de Macque. En 1595, toujours à Rome, il eut pour hôte et élève John Dowland. Il mourut un an après son retour de Pologne, dans les jardins de la Villa Médicis.
Contrairement à la plupart des musiciens de son temps, il semble n'avoir occupé aucun poste d'église, et ce peut-être en raison de l'antipathie de Palestrina à son égard. Comme Carlo Gesualdo, il fut ami avec le poète Torquato Tasso qu'il aurait connu à Ferrare. Son art du madrigal influença Claudio Monteverdi, et ses oeuvres furent adaptées pour luth, entre autres par l'Allemand Melchior Neusidler. Marenzio eut l'honneur d'être cité de son vivant dans les Tons et discours sur les Modes de Musique de Pierre Maillart en 1610.
Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Madrigal, Ballade Basciami basciami mille volte
Madrigal, Ballade Caro Aminta pur vuoi
Madrigal, Ballade Livre I Come inanti de l'alba ruggiadosa
Madrigal, Ballade Consumando mi vò di piagg'in piaggia
Madrigal, Ballade Così nel mio parlar voglio esser aspro
Madrigal, Ballade Cruda Amarilli
Madrigal, Ballade Livre IX Crudele acerba inesorabil' morte
Madrigal, Ballade Deh rinforzate il vostro largo pianto
Madrigal, Ballade Livre II Del cibo, onde il signor mio sempr'abonda
Madrigal, Ballade Dolorosi martir, fieri tormenti
Madrigal, Ballade Donne il celeste lume
Madrigal, Ballade E s'io mi doglio, Amor
Madrigal, Ballade Fuggi speme mia, fuggi
Madrigal, Ballade Livre IV Giunto a la tomba
Madrigal, Ballade Là dove sono i pargoletti Amori
Madrigal, Ballade Liquide perle Amor da gli occhi sparse
Madrigal, Ballade Ne fero sdegno mai, Donna, mi mosse
Madrigal, Ballade O verdi selv'o dolci fonti e rivi
Madrigal, Ballade Per duo coralli ardenti
Madrigal, Ballade Livre VI Rimanti in pace
Madrigal, Ballade Satiati Amor ch'a più doglioso amante
Madrigal, Ballade Livre V Sola angioletta starsi in treccie a l'ombra
Madrigal, Ballade Livre II Strider faceva le zampogne a l'aura
Madrigal, Ballade Livre I Tirsi morir volea
Madrigal, Ballade Udite, lagrimosi Spirti d'Averno, udite
Madrigal, Ballade Vaghi e lieti fanciulli
Madrigal, Ballade Livre I Venuta era Madonna al mio languire
Madrigal, Ballade Livre I Vezzosi augelli in fra le verdi fronde