MEYERBEER Giacomo


Nom : MEYERBEER
Prénom : Giacomo
Nationalité : Allemand
Date de naissance : 1791
Date de mort : 1864
Commentaire :

Vogelsdorf-Berlin, 5 septembre 1791 - Paris, 2 mai 1864

Issu d'un milieu cultivé, Meyerbeer (de son vrai nom, Jakob Liebmann Beer) révèle des dons précoces de pianiste virtuose et donne son premier récital à l'âge de neuf ans. Par ailleurs, il étudie le piano avec Clémenti ainsi que la composition avec Carl Maria von Weber.

1810 Sa première œuvre scénique, un ballet pantomime Der Fischer und das Mildch-Mädchen, est donnée à Berlin. Il poursuit ses études musicales à Darmstadt avec l'Abbé Vogler.

1811 Création à Berlin de son oratorio Gott und die Natur et composition de son opéra (jamais représenté) Der Admiral. L'année suivante Meyerbeer écrit un autre opéra Jephtas Gelübde qui sera créé à Münich en 1812. Ses premières œuvres ne rencontrent guère de succès, par contre, Meyerbeer se fait remarquer comme pianiste dans les cercles privés.

1814 à 1825 Le compositeur séjourne à Paris, à Londres et en Italie. Ses nombreux opéras italiens tels que Romilda e Costanza (1817), Semiramide riconosciuta (1819), L'Esule du Granata (1821), lui apportent une renommée égale à celle de Rossini en Italie. Son opéra Il Crociato in Egitto (1824) donné à Venise puis à Londres et enfin à Paris en 1825 assure à Meyerbeer une célébrité dans toute l'Europe.

1826 Meyerbeer s'installe à Paris et commence une longue et fructueuse collaboration avec le célèbre auteur dramatique et librettiste Eugène Scribe. C'est avec son opéra Robert le diable, dont la première représentation a lieu le 21 novembre 1831 à l'Opéra de Paris, que Meyerbeer remporte un immense succès. Des compositeurs tels que Chopin, Thalberg, Liszt etc... s'inspireront de cette œuvre pour écrire des arrangements, variations et fantaisies.

Par la suite, Meyerbeer est nommé chevalier de la Légion d'honneur, membre du sénat de l'Académie prussienne des arts, et en 1834 membre de l'Institut de France, date à laquelle il se fixe définitivement à Paris.

1832 Meyerbeer commence son opéra Les Hugenots, créé en février 1836 à l'Opéra de Paris, et qui entrera au répertoire de tous les grands théâtres lyriques européens. L'Opéra de Paris connaitra l'un de ses plus brillants succès de son histoire avec cette œuvre. La place que donne Meyerbeer à ses interprètes est remarquable ; il consacrait la plupart de ses voyages à l'audition de nouveaux chanteurs et, le compositeur n'hésitait pas à remanier le rôle d'un de ses interprètes ou à arrêter complètement l'un de ses opéras si aucun acteur ne paraissait lui convenir. C'est ainsi que nombre de grands chanteurs furent associés à la carrière du compositeur (Jenny Lind, Pauline Viardot, Gilbert Duprez, Adolphe Nourrit...).

1842 à 1848 Meyerbeer est nommé directeur général de la musique à Berlin et demeure compositeur de la cour royale jusqu'à sa mort.

1854 Immense succès de son opéra L'Etoile du nord.

Meyerbeer, affaibli par la maladie, termine difficilement l'Africaine, opéra commencé en 1837 avec Scribe ; il meurt avant la création de l'ouvrage qui a lieu le 28 avril 1865 à l'Opéra de Paris.

Meyerbeer est l'un des musiciens les plus célèbres de son temps car ayant trouvé sa voie dans l'opéra romantique français, il a composé un type d'opéra particulièrement grandiose dans lequel tous les rapports d'équilibre sont savamment pesés. Il a su s'adapter à la déclamation dramatique française tout en restant allemand dans l'harmonie et l'orchestration massive, et italien dans la mélodie. Eclipsé après sa mort par Richard Wagner -compositeur que Meyerbeer avait d'ailleurs aidé à ses débuts- les opéras de Meyerbeer ont disparu du répertoire, même si à l'heure actuelle, plusieurs enregistrements et quelques reprises les ont sauvés de l'oubli total.

Liste des oeuvres du compositeur Afficher la liste des oeuvres présentent sur des cd Afficher toutes les oeuvres
Lied, Chanson, Mélodie, Song Barque légère (ma)
Lied, Chanson, Mélodie, Song Fille de l'air (la)
Lied, Chanson, Mélodie, Song Hirtenlied (das Schäffers Lied)
Lied, Chanson, Mélodie, Song Komm du schönes Fischermädchen
Lied, Chanson, Mélodie, Song Mina (canson des gondoliers de Venise)
Lied, Chanson, Mélodie, Song Prière d'enfants
Lied, Chanson, Mélodie, Song Sicilienne
Lied, Chanson, Mélodie, Song Voeu pendant l'orage (le)